Newsletter

Pour recevoir les nouvelles du site, entrez votre courriel et cliquez sur « Je m’abonne »

Une revue sur les chrétiens d’Orient, Témoignage chrétien, 11.07.2013

Publiée par l’Œuvre d’Orient, la revue annuelle Perspectives & Réflexions apporte un éclairage géopolitique, historique et théologique sur les communautés chrétiennes orientales.

temoignage chre

Des difficultés vécues –notamment en Irak et en Égypte– projettent les chrétiens d’Orient dans les médias et dans la presse française, donnant lieu à des réflexions diverses, pour d’aucunes sérieuses, pour certaines superficielles et pour d’autres inopportunes. Leur situation, leur présent et leur avenir se situent au centre de l’activité de l’Œuvre d’Orient, qui appuie depuis 1856 des communautés chrétiennes orientales, et qui les fait connaître en France. Ainsi, cette association organise conférences, prix littéraire, cours et expositions, édite bulletins, lettres d’informations, brochures, livres et site internet, et envoie ses représentants parler des chrétiens d’Orient auprès de moult instances universitaires, ecclésiastiques, diplomatiques, politiques et journalistiques.

Perspectives & Réflexions est un de ses derniers projets qui s’inscrit dans ce sillage et qui vient combler un vide, puisqu’il n’existe pas en France, voire en Europe francophone, une revue de ce genre. Celle-ci, présentement annuelle, de niveau universitaire mais accessible à tous, traite exclusivement des chrétiens d’Orient à partir de la géopolitique, de l’histoire et de la théologie. La politique éditoriale consiste à ne donner la parole qu’à des universitaires, spécialistes des questions qu’ils étudient. Le but étant de mettre à la disposition des lecteurs des analyses de fond, sur des questions qu’on peut difficilement cerner par des réflexions trop rapides. Professeur de théologie et de philosophie à l’Université catholique de Lille et responsable des relations académiques à l’Œuvre d’Orient, j’ai initié ce projet en 2012. Plusieurs professeurs universitaires européens et moyen-orientaux forment le comité scientifique de la revue. Bien que nombre de sujets essentiellement historiques ou théologiques eussent pu trouver leur place dans le premier fascicule de cent pages, il fut décidé d’insister sur l’aspect géopolitique actuel des chrétiens d’Orient. Eu égard à la situation actuelle d’instabilité au Proche-Orient, un éclairage approfondi s’imposait. Ainsi, cinq articles s’attaquent à des questions situées au cœur de l’actualité.

 

Irak, Égypte, Liban

Herman Teule, professeur à l’Université de Radboud de Nimègue et à l’Université catholique de Louvain, livre un article sur la place des chrétiens d’Irak dans la société. Il a comme objectif « de donner une analyse de quelques développements récents parmi les communautés chrétiennes d’Irak et de présenter quelques réflexions sur la place et le rôle des chrétiens dans l’Irak d’aujourd’hui ». Professeur à l’Université catholique de Lille, Christian Cannuyer donne une contribution sur le « défi historique de l’Église copte » au sein de la « difficile construction d’une Égypte plus juste et plus citoyenne». L’arrivée du nouveau pape copte augure d’une nouvelle dynamique ecclésiale porteuse de potentialités et d’espoirs pour l’avenir.

Je publie une étude portant sur les revendications citoyennes et laïques contenues dans la pensée religieuse chrétienne au Liban. Au sein des bouleversements dans le monde arabe, la citoyenneté, la laïcité et l’opposition à toute forme de théocratie paraissent comme une voie royale pour l’avenir des chrétiens d’Orient. Seul un État civil serait un garant sérieux de la diversité religieuse et de l’épanouissement du citoyen arabe.

Mouchir Aoun effectue une analyse critique du « réveil identitaire arabe » et du « destin du christianisme oriental contemporain ». Ce professeur de philosophie à l’Université libanaise souligne « les incohérences de la personnalité arabe », « la sclérose du système religieux » et « l’oppression des régimes politiques », et propose aux arabes de « repenser leur condition historique en référence à la seule valeur inaliénable de l’être humain ».Christian Lochon, directeur honoraire des études au CHEAM[1], soulève la problématique des « chrétiens de Turquie, derniers Ottomans non musulmans». Il met en lumière «le mépris constant pour les droits des communautés non musulmanes dont il apparaît que les autorités turques souhaitent l’éradication totale, reniant ainsi les principes de l’Empire ottoman ».

Le domaine de l’activité de l’Œuvre d’Orient ne se limitant pas au Proche-Orient, il parut à propos d’évoquer un des contextes dans lesquels elle agit. Ainsi, Antoine Arjakovsky, professeur au Collège des Bernardins, effectue un « essai de théologie du politique en Russie, Ukraine et Bélarus », où la sphère politique est le plus souvent considérée comme « étrangère, inatteignable, presque sacrée bien que corrompue ». Enfin, malgré sa situation dramatique, la Syrie ne trouva pas sa place dans ce premier fascicule. L’état présent des événements et les horizons brumeux empêchèrent la commande d’un article qu’on préférât ajourner, dans l’espoir d’un dénouement heureux de la situation.

 

ANTOINE FLEYFEL

Rédacteur en chef de Perspectives & Réflexions

Publié dans Témoignage chrétien, le 11.07.2013

 

Commande auprès de l’Œuvre d’Orient,
20, rue du Regard, 75278 Paris Cedex 06.
Chèque de 9,50 € (port compris), à l’ordre
de l’Œuvre d’Orient, en précisant «revue»


[1] Centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>