Newsletter

Pour recevoir les nouvelles du site, entrez votre courriel et cliquez sur « Je m’abonne »

Antoine Fleyfel, “ Les dieux criminels et le miracle libanais”, France culture, 08.10.2017

« Le XXIe siècle sera religieux, ou ne sera pas ! » Cette prophétie attribuée à Malraux est sans conteste en cours de réalisation. Les fondamentalismes rejettent et détruisent. Quelle est la place des chrétiens orientaux et du Liban dans ce concert barbare ?

Rencontre à France Culture le 08.10.2017 dans le cadre de l’émission Foi et Tradition, présentée par Sébastien de Courtois.

En Orient, la situation des chrétiens varie énormément d’un pays à l’autre. Parler, comme on le fait souvent, des “chrétiens d’Orient” comme s’il s’agissait d’un seul groupe qui vit une réalité de vie unique n’a pas de sens. Par exemple, la situation des chrétiens d’Irak ne ressemble en rien à celle de ceux du Liban, et cela se peut dire de toutes les communautés vivant dans les différents pays du Proche-Orient. En s’appuyant sur ces postulats, il est possible de dire ce qui suit : il y a des communautés chrétiennes en Orient qui sont vraiment en danger, il s’agit principalement des chrétiens d’Irak qui vivent dans une situation sécuritaire très précaire, sans appui politique significatif les assurant sur leur avenir. La libération des zones occupées par l’organisation terroriste État islamique constitue probablement une éclaircie. Reste à savoir si celle-ci est suffisante pour porter des promesses d’avenir à une communauté épuisée par des violences qui durent depuis de longues années. Les chrétiens de Syrie vivent dans beaucoup d’endroits des situations de danger, mais leur condition est relativement stable dans l’essentiel de régions où ils vivent, c’est-à-dire à Damas, sur le littoral ou dans la Vallée des chrétiens. Quant à l’Égypte, ses chrétiens font face à des dangers ponctuels liés à des séries d’attentats revendiqués par des islamistes qui s’en prennent au pouvoir et à ses alliées, les chrétiens à leurs yeux. Cependant, ces actes de violence ne mettent pas en danger l’existence même des chrétiens d’Égypte, loin de là ! Pour ce qui est des chrétiens du Liban, de la Jordanie, de Palestine et d’Israël, malgré quelques malaises pouvant être éprouvés ça et là, l’on ne peut parler de danger.

Ils veulent vivre en paix dans leurs pays, avec leurs partenaires d’autres religions, dans le cadre de régimes laïcs contextuels. Ceux-ci sont les seuls garants d’une véritable citoyenneté, des droits de l’homme, de la liberté de conscience ou de l’égalité de tous. Ils veulent bâtir avec leurs concitoyens leurs patries et en faire des phares, notamment ceux de la culture, du vivre ensemble et de l’économie. Ils rêvent de pouvoir reprendre le chemin de l’évolution du monde arabe tel qu’il se présentait durant la première moitié du XXe siècle, plein d’espoir pour une avenir moderne.

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>